L’atelier

Deux artistes occupent actuellement l’atelier de notre galerie :

PIERRE ROUGHOL
Peintre

En 1978, Pierre fit la connaissance de Jack Renaud, concepteur et imprimeur du catalogue du salon d’automne…Il avait alors une petite galerie dans le centre de Rennes. Ils ont présenté ensemble des peintres tels Zeller, Worms, Montanet, Brayer… Tout est parti de là, de cette rencontre avec « La peinture’. Passer des journées entières devant les toiles de Roger Montanet, plonger dans ce « collorisme » lumineux…Les visites de Pierre dans son atelier à l’écouter parler de la peinture, avec son accent « pointu au bout » comme disait sa fille Catherine. De là, est parti ce qui n’était qu’un rêve d’enfant, être peintre. Son apprentissage réel a commencé à ce jour. Les couleurs de Montanet rejoignant celles des vitraux de sa première activité sous la direction de Jean Claude Bordreuil. Avant, bien avant, il y a eu cette petite école de la rue des lions dans le 4ème arrondissement, que dirigeait Clamant-Laperrière: sa première carte d’étudiant. Bien plus tôt encore, enfant à Vouzeron, devant les peintures monumentales d’Amblard et celles de Fougeron, et puis encore l’odeur d’huile de lin et de térébenthine, près de ce peintre venu se reposer dans son village en Sologne. Son premier livre de peinture offert par sa mère, sur Cézanne, la « Maison du Pendu » à Auvers/Oise. Enfin, ses tout premiers dessins, sans doute ses premiers mots, ses premiers cris intérieurs, ses premières évasion. Il doit à l’apprentissage du travail du bois, dans les derniers ateliers du Faubourg St Antoine, d’avoir découvert le lien sensible avec la matière.

JÉRÉMIE D’ANGELO
Peintre et illustrateur

Jérémie d’Angelo, alias Pechelune, est un artiste français autodidacte né en 1981. En 2000: il devient coordinateur artistique dans une compagnie de théâtre à Périgueux en Dordogne. En 2002, il réussit le concours d’entrée de la section professionnelle en Art Dramatique au Conservatoire National de Région de Bordeaux puis devient comédien et metteur en scène. Durant cette période sur les planches, l’art graphique et l’art plastique sont également pour lui des moyens d’expression, il est régulièrement sollicité pour créer des affiches de spectacles, des affiches de concert, des pochettes d’album, des flyers, des chartes graphiques etc. Dans les années 2010, Pechelune décide de développer son art et travaille notamment sur son concept intitulé « Présence » : des portraits de célébrités en noir et blanc et sans visage. Il crée des illustrations originales mais aussi des peintures avec une technique mixte. Pechelune expose et vend ses œuvres dans toute la France et à l’international. En 2020 sa nouvelle série « Sweet Dreams » voit le jour : la déclinaison d’un profil imaginaire sous plusieurs formes et avec différentes matières, humanisme et universalisme sont l’essence de ce projet. Pechelune collabore notamment avec l’éditeur Image Republic, SONY Music France, TWIN Music, le Ministère de la Culture et du Patrimoine et la LICRA.

Partagez nous ça ! Merci !